La veste de Melania Trump

Ce matin, sur mon fil d’actualité Google, ce ne sont pas les sujets qui manquent mais il y en a un qui m’a particulièrement frappée : la veste de Melania Trump. Le temps que je rédige cet article, je pense que le sujet aura fait le tour de la terre sur l’ensemble des réseaux sociaux ! Mais si vous n’avez encore pas eu connaissance de cette info, tapez donc « veste de Melania Trump » sur google et vous verrez la photo de la première dame des Etats Unis montant dans un avion avec une veste kaki – très jolie par ailleurs – sur le dos de laquelle il y a écrit « I don’t care, do u ? » traduisez « Je m’en fiche complètement, et vous ? ».

Là où le sujet ne se limite pas à une question de style, c’est qu’elle portait cette veste pour se rendre à la frontière mexicaine visiter un camp de rétention pour enfants de migrant arrêtés à la frontière, et là, vous n’avez pas pu passer à côté de cette terrible affaire qui a fait fondre en larmes en direct une journaliste star de la chaîne MSNBC

Nous allons donc parler chiffons ce matin, et d’une manière un peu moins légère que d’habitude, sans que cela ne remette en question la vision positive que j’essaie de transmettre à travers des articles de ce blog ! D’ailleurs, les soldes commencent mercredi prochain, et on va peut-être avoir envie de parler de mode, de maillots de bains et d’été, ce sera plus léger…

Ce que j’avais envie de partager avec vous ce matin, c’est une question qui me semble importante, pourquoi portons-nous plutôt tel ou tel vêtement, pourquoi aimons-nous à ce point certains looks, comment choisissons-nous nos vêtements avant de partir le matin…

La veste de Melania Trump : faute de goût ?

Alors, je me suis posée une question en marge de cette information, car la veste de Melania Trump, c’est le comble de la faute de goût, un peu comme brûler un feu rouge est le comble du sans gêne, et qu’à ce point d’absence de conscience, ça peut être mortel.

Dans le cas de la veste, ce ne sera que mortel pour la communication du président des Etats Unis… Cependant, on peut aussi imaginer que son épouse a voulu lui adresser un message clair, à lui, Donald Trump, une sorte de tweet arboré sur son dos, en oubliant que des millions de téléspectateurs et d’internautes ne manquent jamais de surveiller ses faits et gestes, et notamment ses tenues…

En tous les cas, ce n’est pas seulement une faute de goût mais une vraie absence d’empathie qui fait que la première dame des Etats Unis aura oublié ce qu’elle représentait en allant faire cette visite aux enfants mexicains retenus à la frontière et séparés de leurs parents. Et en conclusion, ça reste un comportement d’une parfaite indécence… Mais, bref, passons.

Les tee-shirts à message

Je ne sais pas vous, mais il y un sujet qui me fait rire par-dessus tout en matière de vêtement, c’est le tee-shirt à message. J’adore celui qui affiche « cherche sosie pour me remplacer du lundi au vendredi » ou encore celui-là « cherche heures de sommeil désespérément », ça reflète assez bien une partie de ma vie 😉

Je pourrais vous en faire une liste entière de ces tee-shirts qui permettent d’arborer des messages souvent pleins d’humour, comme celui-ci « je suis la femme idéale, je n’y peux rien » ou « je suis une princesse »  mais parfois un peu trop lourds, normal… Si vous voulez vous amuser une minute, regardez sur google, peut-être que vous en trouverez un avec le même message que sur la veste de Melania Trump, qui en soi et en d’autres circonstances, peut faire sourire.

Comme souvent dans mes articles, je reviens sur la génération des post soixante-huitards, car ce sont eux qui nous ont aidé à abandonner chemises et corsages pour le tee-shirt, devenu la pièce n°2 de nos dressings, juste après le jeans, ou n° 1 ex-aequo.

Les premiers tee-shirts à message, on les créait souvent nous-même. Un crayon feutre noir et un tee-shirt, si possible mauve et à col tunisien, et en quelques minutes, on affichait notre slogan préféré du moment, le plus provocateur possible…

Depuis, les marques ont bien récupéré la tendance en inscrivant leur propre logo ou slogan, ou en nous proposant chaque année dans les collections de prêt-à-porter des milliers de modèles à message !

Pourquoi aimons-nous les vêtements militaires ?

Ce n’est pas forcément votre cas, mais nous sommes nombreuses à aimer les vêtements d’inspiration militaire. Dans les années 80, la combinaison kaki type combinaison de parachutiste a fait la une des magazines de mode, elle revient en (air)force cette année et depuis l’imprimé camouflage n’a pas quitté les collections de prêt à porter.

S’afficher dans la rue avec une veste militaire kaki couverte de signes de la paix et autres dessins ou phrases recopiées sur les murs de la fac était la tenue de base des contestataires des années soixante-dix.   On portait aussi en bandoulière des sacs de grosse toile achetés dans les surplus militaires, de couleur kaki comme les vestes, pour compléter la panoplie.

Le détournement de vêtements militaires ne date donc pas d’hier et la styliste de Melania Trump n’a rien inventé avec la veste kaki et son message « I don’t care, do u ? ». Il y a des années que nous portons des vêtements lookés militaires et revus par des créateurs de mode, ce que je traduis par une sorte de message à peine subliminal finalement très bien traduit par ce tee-shirt à message trouvé sur google shopping : « c’est compliqué d’être à la fois une princesse et une rebelle, mais ça va, je gère ».

Une famille de créateurs, la famille Bensimon, avait bien compris que cette tendance était faite pour durer, et que l’on abandonnerait bientôt les vêtements inconfortables de nos mères pour des vêtements plus adaptés à notre vie quotidienne. Le « casual » était né, ancêtre du « streetwear ».

La fameuse marque Bensimon, c’est donc au départ l’idée géniale du père, Simon, de proposer des vêtements inspirés des tenues des travailleurs (comme le jean 501, voir mon article https://mummywasarollingstone.com/2018/06/14/du-501-au-boyfriend/), idée relayée par les deux fils qui proposèrent des tenues militaires customisées, avec des modèles de vestes que n’aurait pas reniés Melania Trump. Et bien sûr la marque est célèbre aussi pour ses fameux sneakers de toutes les couleurs, a étendu son activité dans la déco, ils ont maintenant des concept store, j’avoue que je suis fan…

Jeune fille avec blouson d'inspiration militaire
Jeune fille avec blouson d’inspiration militaire

La véritable élégance

Si le pire dans l’affaire de la veste Melania Trump c’est un réel manque d’empathie, cela me fait penser aussi une belle définition de l’élégance selon Yves Saint Laurent, un grand couturier et un homme qui nous aidé à nous débarrasser des codes vestimentaires hérités du 19ème siècle.

« L’élégance, c’est savoir s’adapter à toutes les circonstances de sa vie. Sans l’élégance de cœur, il n’y a pas d’élégance. » Nul doute que sur le chapitre de l’élégance du cœur, Melania Trump est un parfait contre-exemple, car ce que dit là Yves Saint-Laurent, c’est bien qu’une absence de sensibilité rend tout effort vestimentaire inutile. Il est aussi déplacé en effet de porter des bijoux de prix et une panoplie Hermès à une vente de charité de la paroisse (un classique pourtant…) que de venir en jeans déchiré à un mariage, sauf si vous essayez d’envoyer un message clair du style « le mariage, quelle vaste blague », mais pas sûr que la mariée apprécie le jour où elle a choisi, elle, de porter la plus belle robe de sa vie…

Alors, voilà, de message subliminal envoyé par notre tenue en message arboré sur une veste kaki, nous faisons un choix chaque matin en ouvrant notre placard, et ce choix n’est jamais vraiment neutre…

Ce que nos tenues disent de nous

Je parlais de robe de mariée, il est certain que le choix de cette robe est absolument emblématique de cette idée que nos tenues « parlent ». Et si vous optez pour la sobriété plutôt que pour une robe de princesse, ce peut être par un goût personnel mais aussi par manque d’assurance. En tous les cas, s’il y a une tenue que nous n’oublierons jamais, c’est bien celle du grand jour, qu’il ait été unique ou répété, car on peut se remarier et arborer une deuxième fois une robe blanche si on veut, non ? En ce qui me concerne, j’ai toujours préféré la sobriété, c’est vraiment un choix personnel de toujours, mais parfois je me dis que finalement, j’aurais peut-être dû sacrifier un peu plus aux codes de la cérémonie, mais ce n’aurait pas été moi, alors, pas de regret.

Voilà pour les tenues de mariage, mais le matin, chaque matin, quelle galère devant l’armoire, pas vous ? Il y a une chose dont je suis certaine, c’est que choisir de porter telle ou telle couleur n’est pas neutre. Bien sûr, il y a celle qui vous vont bien, et le noir va à peu près tout le monde, le jaune, à la mode cet été, est moins facile à porter, comme disait ma fille, qui est très blonde avec le teint clair, si je porte du jaune, tu vas appeler le médecin tout de suite, alors je ne préfère pas essayer 😉

Le jour où vous voulez convaincre un client, ou négocier une augmentation, le rouge est presque de rigueur. Il est symbole de conquête, vous pose directement en force dans le cercle des négociations. Sans aller faire comme la reine Elisabeth, qui porte des couleurs vives pour être toujours bien visible dans les cérémonies officielles, jouer des couleurs est une façon de paraitre sûre de soi. D’ailleurs, la belle Meghan Markle a du apprendre à porter des couleurs pastels à ses côtés pour ne pas concurrencer son illustre belle-mère…

Porter des couleurs pâles  peut être une jolie façon d’afficher sa douceur et une certaine fragilité, on peut avoir envie d’en jouer pour se faire un personnage romantique… Une jolie robe à fleurs dans des tons d’aquarelles, ça donne à n’importe quel pique-nique à la campagne un air de déjeuner sur l’herbe façon Manet qui sera du plus bel effet sur les photos.

Mais revenons à nos placards ! J’ai remarqué que, quand je ne me sens pas en forme, ou pas sûre de moi, je vais spontanément vers le gris ou le noir, le beige ou le brun, histoire de ne pas trop « m’avancer » sur le thème d’une journée dont je ne sais pas trop comment elle va se passer. Et le noir évidemment, c’est si facile…

Rouge, noir ou couleurs, tous ces choix ne sont donc pas sans conséquence sur la perception qu’ont les autres de notre personnalité ou de notre humeur. En marketing, c’est la première des recherches pour installer une identité de marque, la couleur. Il y a sur youtube une petite vidéo amusante que je vous conseille https://www.facebook.com/brutofficiel/videos/2015070395409264/

Voilà, de la veste de Melania Trump aux codes couleurs de nos vêtements, nous avons fait un tour rapide de nos placards. Et vous quelles sont vos vêtements ou vos couleurs fétiches ?

A bientôt pour un prochain article mode et bonne journée !

Corinne